Quentin Conrate, Patrick Guionnet & Lionel Palun

 

 

Des mini antennes radio FM de faible portée situées en différents points d'un espace diffusent sur une même fréquence radio les sons fabriqués en direct par Lionel Palun, Patrick Guionnet et Quentin Conrate, chacun sur un émetteur différent.
Un dispositif visuel adapté à chaque espace donne à voir le son et les mouvements des spectacteurs. Chaque antenne diffuse un des musiciens dans le but de créer des zones précises empêchant de capter la totalité du concert dans l'ensemble de l'espace. Les spectateurs ont à leur disposition, pour rendre audible le concert, des postes radio de faible intensité sonore. Le mixage sonore et visuel dépend entièrement des mouvements du public.

2015
La Malterie- Lille, F

 

Quentin Conrate

C'est au croisement du son, du geste et de l'espace que se situe la démarche de Quentin Conrate. Son long apprentissage de la batterie lui permet d'axer sa recherche sur la musicalité. Les pratiques chorégraphiques et d'interprétation croisées à son apprentissage de la scénographie et des arts plastiques le mènent à penser l'espace et le visuel de son travail sonore. Il est régulièrement invité à se produire dans des églises, galeries, musées ou salles de concerts. Il a été compositeur en résidence lors d'une année passée aux États-Unis. Son travail plastique a été présenté de nombreuses fois à la galerie de l'université Lille III ainsi qu'à la foire d'art contemporain Lille Art'Up en 2014. Il a créé une pièce sonore en résidence à Chamarande pour l'installation des Saprophytes. « Exposition Vivre(s) », domaine de Chamarande, mai à octobre 2014 (exposition collective avec Michel Blazy, Rirkrit Tiravanija, Barthélémy Toguo...). Il sera en 2016 interprète de deux pièces de Frédéric Tentelier. (P)rendre la parole, création sur la Scène/Louvre-Lens, et Spelunca, pièce en solo, la Condition Publique.
En plus de son travail personnel (sekametelisoppa, Creative Sources, 2015), existent de nombreuses formes :
- Wing in Ground Effect, trio de compositeurs/musiciens avec Pierre Denjean et François Ella-Meyé, (disque sur le Label BeCoq, 2014).
- kaulquappen, duo avec Mathieu Lilin (Ater sorti chez Berline-Hubert-Vortex en 2014).
- f_r_e, ensemble de field recording improvisés avec Pierre Denjean, Patrick Guionnet et Frédéric Tentelier.
- Left-Handers, duo musique/performance/espace avec Julia Danzinger (Aut.). (...)
http://janet-dronemusic.bandcamp.com/album/quentin-conrate

 

Patrick Guionnet

Patrick Guionnet propose un parcours singulier dans le monde du spectacle vivant. Pur autodidacte, il est à la fois clown (pour le cirque Joseph Bouglione (1999-2000), depuis 1999 à l'hôpital avec l'association '' Les Clowns de l'Espoir '', en déambulations improvisées de rue avec les compagnies '' Les Pas Sages de Clowns '' et '' Articho '', en avril 2009 il part aux Philippines avec '' Les Clowns Sans Frontières ''), chanteur, ou plutôt '' joueur de voix '', dans le collectif Muzzix et différentes formations
Lilloises ('' Mafalpa '', '' La Pieuvre '', '' One DPI '' ou '' Les Princes De l'Univers '') et danseur, ou plutôt '' joueur de corps '' pour les compagnies '' Intro Visu '' (Jean-Luc Caramelle), '' la Spirale de Caroline '' (Olivia Granville) et '' Hop Là Nous Vivons '' (Corine Petitpierre et Yvan Clédat)...
Sans véritable technique mais possédant une véritable énergie, Patrick Gionnet se considère avant tout comme un improvisateur performeur cherchant toujours à développer et mettre en avant l'intimité qui peut exister entre des improvisateurs et autant que faire se peut, toucher celle du public.